2018 - 12e Appel à propositions du Fonds francophone pour les droits de l’Homme " Martine ANSTETT "

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) lance son douzième appel à propositions du Fonds francophone pour les droits de l’Homme « Martine ANSTETT » (FFDH). Cette année, le FFDH sera consacré au soutien de projets visant à permettre aux populations de l’espace francophone de s’approprier davantage la Déclaration universelle des droits de l’Homme (DUDH) et de jouir pleinement des droits qui en découlent, à l’occasion du 70e anniversaire de la DUDH.

Les dossiers de candidatures devront être déposés avant le vendredi 9 mars 2017 minuit, heure de Paris.

Toutes les informations concernant les modalités de candidature sont disponibles sur le site du FFDH. http://ffdh.francophonie.org/

La Direction « Affaires politiques et gouvernance démocratique » (DAPG) de l’Organisation Internationale de la Francophonie lance, en 2018, son 12e appel à propositions du Fonds francophone pour les droits de l’Homme « Martine ANSTETT » (FFDH).

Le Fonds francophone pour les droits de l’Homme « Martine ANSTETT » est destiné à soutenir les initiatives et projets de terrain développés par des organisations de la société civile (OSC) pour la promotion et la protection des droits de l’Homme, de la démocratie et de la paix. Il vise en particulier à identifier et à favoriser les efforts déployés en vue de la diffusion, de la vulgarisation et de l’enseignement, par des moyens diversifiés et adaptés aux réalités socioculturelles, des droits de l’Homme, de la démocratie et de la paix dans les différentes couches de la population, afin de contribuer à l’adoption d’attitudes et de comportements aptes à développer durablement les valeurs de tolérance et de démocratie dans l’espace francophone.

L’année 2018 sera marquée par les célébrations du 70e anniversaire de la signature de la Déclaration universelle des droits de l’Homme (DUDH), qui a été signée à Paris le 10 décembre 1948. Pierre angulaire de la promotion et protection des droits de l’Homme dans le monde entier, source d’inspiration pour promouvoir l’exercice universel des droits de l’Homme, la DUDH reste le document phare sur lequel est fondé le système moderne de protection des droits de l’Homme.

La DUDH a énoncé pour la première fois des principes de base des droits de l’Homme : universalité, interdépendance et indivisibilité, égalité et non-discrimination. Ces principes sont assortis de droits et d’obligations de la part des responsables et des détenteurs de ces droits et ont été réaffirmés dans de nombreuses conventions, déclarations et résolutions internationales relatives aux droits de l’Homme.

C’est dans ce contexte que le Fonds francophone pour les droits de l’Homme « Martine ANSTETT » soutiendra en 2018 des projets qui permettrons aux populations de l’espace francophone de mieux s’approprier la DUDH et de jouir des droits qui en découlent. Les projets devront reposer sur des approches inclusives impliquant notamment la participation de la société civile, des Institutions nationales des Droits de l’Homme (INDH), des chercheurs et des médias. Deux approches peuvent être adoptées par les organisations de la société civile (OSC) intéressées à répondre à cet appel à propositions :

Approche 1 – Contribuer à la diffusion de la DUDH

La Déclaration universelle des droits de l’Homme est généralement reconnue comme étant le fondement du droit international relatif aux droits de l’Homme. La diffusion large et constante de la DUDH est un outil primordial permettant aux populations de s’approprier leurs droits fondamentaux. À cette fin, et à l’occasion du 70e anniversaire de la DUDH, les OSC sont invitées à créer des outils et des moyens novateurs de diffusion et d’appropriation de la DUDH qui pourraient sensibiliser de la manière la plus large possible les populations, et en particulier les jeunes et les femmes.

L’objectif de ces actions est de permettre la promotion et la sensibilisation relatives aux dispositions de la DUDH. Les projets novateurs s’appuyant notamment sur des nouvelles technologies pour assurer une diffusion plus large seront pris en considération lors de l’évaluation des projets.

À titre d’exemples :

Contenus didactiques
Applications pour téléphone
Pièces de théâtre, etc.

Note : Il est à préciser que le format de séminaire et/ou colloque ne nous semble pas le plus approprié pour atteindre l’objectif de large diffusion.

Approche 2 – Mener des actions concrètes pour la mise en œuvre de la DUDH

Les 30 articles de la Déclaration universelle des droits de l’Homme énoncent des droits et libertés fondamentaux. Les OSC sont invitées à choisir un article de la DUDH et proposer des actions concrètes pour la mise en œuvre de cet article dans l’espace francophone, notamment à l’attention de populations vulnérables ainsi que les jeunes et femmes.

À titre d’exemples :

Projet de formation des forces de police et du personnel pénitentiaire dans le but de respecter les droits des détenus et de lutter ainsi contre la torture - traduction concrète de l’article 5 de la DUDH ;
Projet de renforcement des capacités des associations de femmes à exercer leur liberté d’expression pour le plaidoyer et l’interpellation publique pendant la campagne électorale- traduction concrète de l’article 19 sur la liberté d’expression.

Accédez à l’édition illustrée de la Déclaration universelle des droits de l’homme
Illustrations par Yacine Ait Kaci (YAK), publiée par les Nations Unies en anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe.

Dernière modification : 16/02/2018

Haut de page