Communiqué du département de la santé relatif à deux cas récents de décès par coronavirus

Le ministère de la Santé de la République de Guinée équatoriale a émis un communiqué, que nous publions intégralement ci-dessous.

Chers compatriotes équato-guinéens et citoyens en général, nous regrettons de communiquer au peuple de la Guinée équatoriale la mort de deux personnes, dont l’une de nationalité équato-guinéenne âgée de 63 ans et l’autre un Philippin âgé de 55 ans.

Le citoyen équato-guinéen âgé de 63 ans, de sexe masculin, avait des antécédents d’hypertension artérielle, de diabète mellitus, d’obésité et d’arthrite chronique. Cause de la mort : pneumonie grave, détresse respiratoire aiguë et COVID-19.

Le patient s’est rendu le 28 avril dans la polyclinique Dr. Loeri Comba souffrant de fièvre, de fatigue et essoufflement. Il a donc été hospitalisé dans l’unité d’isolement pour des cas suspects de COVID-19. Il a reçu un traitement contre la COVID-19 à bas d’oxygénothérapie, vitaminothérapie, aspirine et azithromycine. Ensuite, il s’est soumis à un test PCR Covid-19, dont le résultat a été positif.

Le 2 mai, il est transporté à l’Hôpital Sampaka pour les cas de coronavirus à 22 h. Le patient est arrivé atteint de détresse respiratoire aiguë et une faiblesse importante. Il est donc été hospitalisé avec un pronostic grave. Il a reçu le traitement habituel dans le protocole de coronavirus : anticoagulant, antibiotiques, anti-inflammatoires, vitaminothérapie, oxygénothérapie et placement en position couchée sur le ventre. Le patient s’est un peu amélioré.

Hier, le patient a commencé à avoir diarrhée, sa détresse respiratoire s’est aggravée et a été mis sous ventilation non-invasive (CPAP), mais le patient n’a pas atteint de bons résultats et l’état du patient s’est sérieusement aggravé. Aujourd’hui, à 8 h 00, le patient est décédé.

Diagnostic : Pneumonie grave, détresse respiratoire aiguë, diabète mellitus, hypertension artérielle et COVID-19.

Le deuxième patient décédé est un Philippin qui travaillait dans la plateforme Serpentina, où il a été infecté. Il a quitté la plateforme pour une consultation médicale dans le Polyclinique Dr. Loeri Comba, où il est resté pendant 5 jours, du 31 mars au 4 avril. Ensuite, il a été transporté au centre médical La Paz, où il est resté dans l’Unité de soins intensifs pendant 26 jours et a reçu le traitement conformément au protocole établi. Le 29 avril, il est décédé à cause d’une insuffisance respiratoire, avec le diagnostic suivant : Fistule pulmonaire et COVID-19.

Le ministère de la Santé et du Bien-être social exprime ses condoléances les plus sincères aux familles affligées.

Il faut également informer que 4 patients récupérés du coronavirus dans l’Hôpital d’INSESO de Mondong de Bata ont été autorisés à sortir hier, le 3 mai.

Pour conclure, nous invitons tous les habitants équato-guinéens et tous les personnes résidentes à rester calmes, sereins et pleins d’espoir. Nous demandons également de respecter strictement toutes les mesures de prévention généralement prises par le gouvernement pour vaincre la pandémie de la COVID-19 en Guinée équatoriale.

Ensemble et unis, nous arriverons à vaincre le coronavirus.

Malabo, lundi 4 mai 2020

POUR UNE GUINÉE MEILLEURE

LE MINISTRE D’ÉTAT.

Dernière modification : 05/05/2020

Haut de page