Elections consulaires - Ouverture du portail de vote par internet 21 mai 2021

COMMUNIQUÉ DU MINISTÈRE DE L’EUROPE
ET DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

Elections consulaires - Ouverture du portail de vote par internet
21 mai 2021

Les élections des conseillers des Français de l’étranger et des délégués consulaires se tiendront à l’urne le samedi 29 mai pour le continent américain et les Caraïbes et le dimanche 30 mai pour le reste du monde.

Le vote par internet ouvre lui, dès aujourd’hui.

Ces élections concernent 1,36 million d’électeurs inscrits sur la liste électorale consulaire, qui choisiront à cette occasion leurs élus de proximité.

Les électeurs disposent de 3 modalités de vote : le vote à l’urne, le vote par procuration, le vote par internet.

Le vote par internet : simplicité et sécurité

En raison du contexte sanitaire, la modalité de vote par internet est recommandée. Les électeurs qui ont renseigné leurs coordonnées sur la liste électorale consulaire pourront se connecter au portail de vote par internet dès ce vendredi 21 mai à midi (heure de Paris), jusqu’au mercredi 26 mai à midi (heure de Paris).

Le vote par internet est possible depuis un téléphone portable, une tablette ou un ordinateur. La connexion au portail de vote se fait à l’aide d’un identifiant et d’un mot de passe, envoyés par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères, respectivement par courriel et par SMS. Pour aider les électeurs qui auraient des difficultés à voter par internet, une cellule d’assistance a été activée. Elle fonctionnera 24 heures sur 24 pendant toute la durée d’ouverture du portail de vote et peut être contactée via un formulaire dédié.

La sécurité du vote par internet est garantie par l’homologation, obtenue le 15 janvier 2020, après l’avis favorable d’une commission d’homologation composée de représentants de l’administration et de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI).

Avant d’être homologuée, la plateforme de vote par internet a subi plusieurs tests afin de vérifier son ergonomie, sa robustesse face aux différents types de menaces et sa conformité aux grands principes électoraux (accessibilité des électeurs au suffrage, secret du vote et sincérité du scrutin).

L’administration a procédé également à deux tests grandeur nature en 2019, auprès d’environ 1% du corps électoral, ayant permis de vérifier le bon fonctionnement du système, dans une configuration proche de la réalité.

PNG

Dernière modification : 21/05/2021

Haut de page