Fête nationale du 14 juillet 2020

JPEG

Chers compatriotes résidant en Guinée équatoriale,

Cette année, nous ne pouvons avoir le cœur entièrement à la joie pour notre fête nationale. Vous aurez vu que, conformément aux orientations du Président de la République, les ambassades de France n’ont pas donné de réception.

Il s’agissait à la fois de respecter la période douloureuse que nous venons de vivre, et qui continue d’affecter le monde, et de continuer à nous protéger en respectant les gestes barrières et la distanciation.

Par conséquent, j’ai simplement procédé en fin de matinée à un échange protocolaire de discours avec M. Siméon Oyono Esono Angué, le ministre des affaires étrangères et de la coopération, qui nous a fait l’honneur de venir à la résidence pour cela.

Plutôt que de consacrer cette année des moyens à l’organisation d’une manifestation festive, l’ambassade de France a manifesté sa solidarité à nos amis équato-guinéens à travers quelques gestes, par exemple un don de masques, commandés à un atelier de Malabo, au profit d’une école d’un quartier défavorisé de la capitale.

Ces dernières semaines cette ambassade a également procédé à quelques autres manifestations de soutien à la Guinée équatoriale contre la covid, au travers d’associations entre autre.

Pour autant, je souhaite vous adresser à chacun mes vœux pour notre fête nationale, placée sous le signe de la solidarité et de la reconnaissance de la Nation à ceux qui ont combattu l’épidémie au plus près, chez nous comme ailleurs, et donc aussi en Guinée équatoriale.

Bonnes vacances aussi à ceux d’entre vous qui en prendront. Grâce au retour d’Air France tout l’été, vous pourrez a priori vous rendre en France.

O. Brochenin

Dernière modification : 05/08/2020

Haut de page