Formation de professeurs de français à la Maison de la francophonie de Bata

Du 17 au 21 octobre 2016, une formation pédagogique à destination de 15 enseignants de français de Guinée Équatoriale a été organisée par l’Ambassade de France et la Maison de la francophonie de Bata. La formation a été conduite par M. Samuel BOUAK, Chargé de programmes et des certifications au Centre International d’Études Pédagogiques (CIEP) de Sèvres.

Préparée par Mme Suzana Da Rocha, Conseillère pour l’enseignement du français et la francophonie auprès de la Maison de la francophonie de Bata en liaison avec le CIEP en France, cette formation avait pour objectif d’habiliter 15 enseignants supplémentaires à la certification internationale de langue française DELF (Diplôme d’Études en Langue Française). Ces 15 enseignants, venant d’institutions diverses partenaires de l’Ambassade de France telles que le centre culturel équato-guinéen, l’école bilingue de Bata 2, l’école navale de Bata et des lycées publics et privés de Bata, d’Evinayong, de Mbini et de Mongomo, ont été sélectionnés en fonction de leur niveau de français et de leur implication dans les projets éducatifs et culturels de la Maison de la francophonie.

JPEG

Axée sur la (re)découverte et l’approfondissement des niveaux du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL), cette expérience a permis aux stagiaires d’apprendre à examiner et à corriger les examens de français du niveau A1 (débutant) au niveau B2 (intermédiaire +) selon les standards du CIEP, pour un public d’adultes, d’adolescents et d’enfants.

A l’issue de la formation, un premier bilan oral a été dressé par M. Bouak qui a exprimé son enthousiasme et son optimisme à l’égard de l’implication des participants. Ceux-ci ont exprimé leur satisfaction d’avoir été choisis pour participer à cette formation et n’attendent plus que la session d’examens du 5 au 14 décembre 2016 pour mettre en pratique leurs acquis.

L’hôtel IBIS a été partenaire de l’événement et a grandement contribué au bon déroulement de la formation. La présence des médias a permis de relayer l’importance de l’évènement auprès du grand public et de promouvoir les diplômes de langue française. La TVGE (Télévision de Guinée Équatoriale) et Asonga TV ont interviewé à deux reprises les participants, le formateur et l’organisatrice.

JPEG

GIF

Dernière modification : 02/11/2016

Haut de page