Le Gouvernement adopte de nouvelles mesures de prévention contre la pandémie du coronavirus

Durant la rencontre tenue jeudi 12 mars au Palais du Peuple de Malabo, présidée par le vice-président de la République, en charge de la Défense nationale et de la Sécurité de l’État, Teodoro Nguema Obiang Mangue, en tant que président du comité politique en charge du suivi et de la lutte contre le coronavirus, le Gouvernement a étendu l’ensemble des mesures de prévention contre cette pandémie. Le ministre porte-parole du Gouvernement, Eugenio Nze Obiang, a fait connaître ces mesures au cours d’une conférence de presse avec les médias du pays.

Le communiqué du Gouvernement lu par le ministre porte-parole du Gouvernement, Eugenio Nze Obiang, assure que le Gouvernement de la République de Guinée équatoriale, en charge de la santé publique de tous les citoyens de notre pays et conscient du danger et de l’expansion rapide que connaît la pandémie du nouveau coronavirus, COVID-19, dans le monde entier, doit prendre des mesures pour assurer et protéger la santé de la population équato-guinéenne à tout moment, indépendamment du fait qu’aucun cas dudit virus n’a été enregistré sur le territoire national à ce jour. Afin d’éviter l’introduction ou la propagation de ce virus dans notre pays, les mesures de prévention suivantes ont été adoptées.

1.- Les vols des compagnies aériennes internationales opérant en Guinée équatoriale sont obligatoirement restreints : Air France, Air Maroc, Ceiba Intercontinental, Ethiopian Airlines, Lufthansa et Turkish Airlines, étant réduit à un vol par semaine.

2.- À partir de cette date, toutes les visites des délégations provenant des pays et organismes avec lesquels notre pays entretient des relations bilatérales ou multilatérales, qui ont l’intention ou un programme pour lequel elles devraient prochainement se rendre en République de Guinée équatoriale, sont restreintes.

3.- Toutes les frontières terrestres, maritimes et aériennes sont fermées, à l’exception des navires qui apportent des marchandises commerciales, des matériaux de travail et des équipements au pays, des vols de transport de marchandises, ainsi que les vols visés au point 1 de ce communiqué.

4.- Il est conseillé à tous les Équato-guinéens de ne pas voyager en dehors du territoire national, sauf pour des raisons fondamentales et justifiées, afin de préserver leur santé et la santé publique de la communauté où ils résident.

Tous les voyageurs en provenance des pays touchés, qu’ils soient nationaux ou expatriés, présentant des symptômes à leur arrivée, doivent également rester en quarantaine pendant une période de quatorze jours. De même, les voyageurs qui ne présentent aucun symptôme doivent également rester en quarantaine pendant la même durée. Ils ne pourront donc pas quitter le lieu indiqué, sauf s’ils présentent une autorisation délivrée par le personnel sanitaire membre du comité technique d’intervention et de surveillance du nouveau coronavirus.

De même, la restriction est étendue à la circulation des citoyens et des résidents sur le territoire national, sauf pour des raisons justifiées.

5.- Les responsables des communautés de voisins et les chefs de famille seront chargés d’exiger et de contrôler le respect de ces instructions. Et tant que les quatorze jours de quarantaine ne seront pas écoulés, ils ne devront pas sortir se promener ou contacter un autre citoyen.

6 - Dans ce cas, ils devront obligatoirement porter un masque à tout moment.

7.- Pour éviter d’éventuelles infections et la propagation du virus, tous les citoyens résidant sur le territoire national doivent suivre les instructions fournies par le comité technique d’intervention et de surveillance du nouveau coronavirus.

8.- Les citoyens qui présentent un quelconque symptôme indiquant un soupçon d’être atteints, les membres de leur famille et les responsables des communautés de voisins doivent communiquer tout cas de soupçon qu’ils observent aux autorités sanitaires aux numéros de téléphone suivants : 222273815 et 222517030.

9.- Les responsables des écoles doivent également être conscients des symptômes qui peuvent apparaître chez tout élève, afin de les signaler aux autorités sanitaires et aux parents ou tuteurs.

10.- Il est recommandé de suspendre les célébrations et les réunions de masse pendant toute la durée de la crise de cette pandémie, afin d’éviter la contagion et la propagation de ce virus.

11.- Il est interdit de délivrer des visas d’entrée en Guinée équatoriale à toutes les missions diplomatiques de la Guinée équatoriale à l’étranger.

12.- Toutes les structures et couches de la société sont invitées à veiller à ce que ces dispositions soient strictement respectées.

Les mesures contenues dans le présent communiqué resteront en vigueur jusqu’à ce que la menace de contagion et de propagation du nouveau coronavirus cesse, comme l’a déclaré l’Organisation mondiale de la santé.

Ces mesures entrent en vigueur à partir du 15 mars de cette année, et resteront en vigueur pendant 30 jours, qui pourront être prolongés en fonction de l’évolution de la crise.

Le ministère de la Santé et du Bien-être social, le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, le ministère de la Sécurité nationale, le ministère de la Justice, du Culte et des Institutions pénitentiaires, le ministère de l’Aviation civile et le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération sont habilités à prendre toutes les mesures nécessaires pour mieux se conformer aux mesures contenues dans le présent communiqué.

Dernière modification : 17/03/2020

Haut de page