Le ministre de la Santé reçoit en audience l’ambassadeur de France

Olivier Brochenin est venu présenter ce mardi 12 mai, au ministre d’État à la Santé et au Bien-être social, Salomón Nguema Owono, des propositions de coopération dans le secteur de la santé, concrètement dans la lutte contre le coronavirus.

La première proposition consiste à intégrer la Guinée équatoriale dans le groupe de pays d’Afrique centrale, qui travaillent déjà avec la France dans le domaine de l’action contre le virus.

Durant les conversations, l’ambassadeur de France accrédité dans notre pays, Olivier Brochenin, a signalé que la Guinée équatoriale va avoir la possibilité de participer les 13 et 14 mai à un séminaire de formation en ligne avec des médecins, des docteurs, des scientifiques qui vont partager leurs connaissances sur comment agir contre la pandémie.

Dans ce même contexte, l’ambassadeur a souligné les possibles résultats positifs qui pourraient être obtenus grâce à cette initiative et a commenté les réussites déjà obtenues par des pays comme la France, le Gabon ou le Tchad.

Il a également assuré que notre pays a la chance de travailler avec les cinq pays francophones pour échanger des initiatives dans la gestion de la pandémie.

La deuxième proposition présentée au ministre concerne le soutien à la Croix Rouge de Guinée équatoriale, pour la formation de formateurs qui se déplaceront dans les quartiers afin de sensibiliser la population.

Salomón Nguema Owono, après avoir écouté l’ambassadeur, a évalué positivement l’idée et a proposé sa collaboration et son adhésion à ce groupe de travail.

Dernière modification : 13/05/2020

Haut de page