Les questions que vous vous posez sur le Coronavirus COVID-19 :

Des rapatriements d’urgence vers la France sont-ils envisagés pour la communauté française ?

Dans le contexte de l’épidémie du COVID-19 et des mesures adoptées depuis le 15 mars par les autorités locales, l’ambassade de France est pleinement mobilisée. En liaison avec nos autorités à Paris, l’ambassade travaille depuis le début de l’apparition du coronavirus en Guinée équatoriale, aux conditions d’une possible facilitation de sortie du territoire des citoyens français, si la situation évoluait en crise, comme ce fut le cas à Wuhan, en Chine.

Ces mesures de facilitation de la sortie du territoire, dans les conditions où la situation actuelle en Guinée équatoriale se transformerait en crise, seraient alors mises en œuvre au mieux.

L’ambassade exerce naturellement une veille au plus près de la situation, en lien avec les autorités nationales, les représentants sur place de l’OMS et le médecin-conseil du poste, qui est informé de la situation sanitaire.

A ce stade, et compte tenu des informations communiquées par les autorités équato-guinéennes, l’épidémie n’est pas déclarée dans le pays. Les autorités sanitaires assurent que les cas détectés sont sous contrôle local. Dans ces conditions, nous ne sommes pas aujourd’hui dans une situation où la facilitation de la sortie du territoire de la communauté française se pose.

Dans ce contexte, quelles sont les recommandations à respecter pour le moment ?

Pour tous les ressortissants français se trouvant sur le territoire de Guinée équatoriale, les mesures sanitaires prophylactiques doivent être dans tous les cas appliquées. L’observation des bonnes pratiques est essentielle afin de vous protéger et d’éviter de vous exposer aux risques de contamination.

Le ministère français de l’Europe et des affaires étrangères rappelle que, pour les Français qui ont leur résidence habituelle à l’étranger, et en-dehors de l’espace européen, il est recommandé, dans les 30 jours à venir, d’éviter les déplacements internationaux, sauf raison impérative. Cela concerne les quelque deux millions de Français dans le monde, enregistrés auprès des consulats sur les registres des Français établis hors de France.
Ces derniers sont encouragés à rester chez eux et à appliquer les mesures de prévention contre la contamination du virus Covid-19 en se conformant aux directives des autorités locales, sauf urgence sanitaire qu’ils peuvent signaler auprès de la cellule de réponse téléphonique (240) 333 097 230.

S’agissant des Français actuellement en déplacement temporaire à l’étranger, il leur est recommandé d’identifier, en fonction de leurs possibilités et des décisions prises par les autorités locales, un moyen leur permettant de rejoindre la France.

Tout compatriote s’estimant en difficulté doit contacter l’ambassade.
Plus d’informations sur le site du ministère de l’Europe et des affaires étrangères >

Quelles sont les recommandations supplémentaires pour les Français de passage en Guinée équatoriale ?

Le ministère de l’Europe et des affaires étrangères met actuellement en place une cartographie, en lien avec les aéroports et les consulats, pour identifier les Français de passage qui souhaiteraient rentrer.

Il est également en contact permanent, partout dans le monde, avec les compagnies aériennes, avec le ministère des Transports, pour étudier la possibilité de mettre en place des plans de transport. Il s’agit de faire en sorte que les Français actuellement de passage à l’étranger, touristes, femmes et hommes d’affaires, actuellement bloqués, puissent dans les meilleurs délais possibles, retourner chez eux.

Si vous êtes dans ce cas, vous pouvez nous aider, en particulier si vous n’êtes pas inscrits au registre des Français établis hors de France, en signalant votre présence à la cellule de réponse téléphonique (+240) 333 097 230) et en vous inscrivant sur Ariane.

Comment faire connaître ma situation à l’ambassade de France ? Quel numéro appeler ?

Dans tous les cas, si vous avez des interrogations, si vous souhaitez faire connaître votre situation, notamment au regard de vos conditions sanitaires, rapprochez-vous de l’ambassade :

Une cellule de veille téléphonique est à votre disposition au (+240) 333 097 230.

Pour en savoir plus : cliquez ici

Puis-je me présenter au consulat ?

Dans le contexte imposé par la crise du Covid-19, l’ambassade adapte son service consulaire :
- le service de l’administration des Français est ouvert un jour sur deux sur rendez-vous
- le service de l’état-civil est ouvert sur rendez-vous
- le service des visas est fermé jusqu’à nouvel ordre

Pour plus de détails, ainsi que pour les prises de rendez-vous et les urgences, voir la fiche jointe :ici

Comment puis-je m’informer de l’évolution de la situation en Guinée équatoriale ?

Le 27 mars 2020, la Guinée équatoriale compte 12 cas positifs de coronavirus.

L’ambassade met régulièrement en ligne les communiqués des autorités équato-guinéennes en français. Retrouvez-les sur : https://www.guineaecuatorialpress.com/

Consultez également le site d’informations : https://ahoraeg.com/

Le 15 mars, le gouvernement équato-guinéen a adopté de nouvelles mesures de prévention : celles-ci prévoient notamment une restriction des vols des compagnies aériennes opérant en Guinée équatoriale, ainsi que la fermeture de toutes les frontières terrestres, maritimes et aériennes.

Les voyageurs en provenance de pays à risque, quelle que soit leur nationalité, sont isolés pendant 14 jours. Les personnes entrées dans le pays depuis le 17 février, en provenance des pays potentiellement contaminés, doivent se présenter devant les autorités sanitaires afin qu’elles prennent les mesures nécessaires pour limiter la propagation de la maladie.

Les autorités équato-guinéennes ont renforcé leur dispositif de lutte contre la propagation du Coronavirus sur le territoire national. Depuis le 23 mars, les déplacements dans le pays doivent être limités au strict nécessaire, sur une base individuelle si vous êtes à pied, et à deux personnes par véhicule. Ces mesures s’appliquent aux citoyens nationaux comme aux expatriés. Il vous est donc vivement recommandé d’appliquer ces mesures.
Plus d’informations à la une du site de l’ambassade de France https://gq.ambafrance.org
sur le portail d’information du gouvernement https://www.guineaecuatorialpress.com/
Et ci-dessous dans la rubrique : « puis-je continuer à sortir à Malabo ou à Bata ? »

Attention : ces informations sont susceptibles d’évoluer, en fonction des directives données par le gouvernement équato-guinéen.

Quelle est la situation pour les ressortissants Equato-guinéens résidant en France ? Peuvent-ils rentrer en Guinée équatoriale ?

Ces ressortissants doivent se rapprocher de l’ambassade de Guinée équatoriale à Paris.
Il convient par ailleurs de rappeler que, suite à l’intervention du Président de la République française du 16 mars 2020relative au Covid-19, les frontières extérieures de l’espace européen, c’est-à-dire de l’Union européenne, de l’espace Schengen et du Royaume-Uni, sont fermées depuis le 17 mars pour 30 jours.

Pourrais-je prochainement voyager en Guinée équatoriale ?

Sauf autorisation donnée par les autorités locales et identification d’un moyen de transport, il n’est pas possible de se rendre en Guinée équatoriale depuis le 15 mars, a priori pour un mois, voire jusqu’à nouvel ordre. Les ambassades de Guinée équatoriale ont instruction de ne plus délivrer de visas. Les principales compagnies aériennes vous informent régulièrement sur les mesures prises pour vous aider à adapter votre voyage à l’évolution du coronavirus (conditions de voyage, mise en place de tarifs spéciaux, …).

Consultez leur site
Air France
Lufthansa

Pour sa part, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères a mis jour ses conseils aux voyageursdans les pays touchés par le COVID-19. Ils sont réévalués en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique internationale, des recommandations de l’OMS, ainsi que des mesures prises par les autorités locales.

Que dois-je faire en cas de suspicion d’infection au coronavirus ?

Si vous développez les symptômes suivants :
• Température généralement élevée
• Toux continue
• Difficultés respiratoires
• Dans un premier temps s’isoler, il importe de rester chez soi
• Évitez particulièrement le contact avec les personnes fragiles et les personnes âgées
• Portez un masque

Pour empêcher le virus de se développer, il est impératif de suivre les recommandations des autorités sanitaires locales. Déclarez-vous dès les premiers symptômes en appelant les numéros suivants : 222 273 815/ 222 517 030/ 1111.

L’ambassade de France à Malabo vous communique les contacts des médecins locaux recommandés :
- clinique Esperanza : 666 725 226/666 724 389
- clinique Virgen de Guadalupe : 333 099 013
- clinique La Paz : 556 666 156/556 666 154

Mon entreprise souhaite me rapatrier en France : que dois-je faire ?

Il est important de suivre les mesures prises par le gouvernement équato-guinéen, dont celles du 15 mars suspendant les vols commerciaux, ainsi que la fermeture de toutes les frontières terrestres, maritimes et aériennes. Un départ devrait alors s’envisager, dans le respect des règles édictées par les autorités locales, par l’identification d’un moyen de transport privé qui serait autorisé à quitter le pays.

Si vous êtes dans ce cas, prenez aussi conseil auprès de l’ambassade via sa cellule de réponse téléphonique, au (+240)333 097 230

Puis-je continuer à sortir dans Malabo ? si oui, existe-t-il une liste des lieux à proscrire ? à privilégier ?dois-je adopter des mesures particulières ?

Dans le cadre de ses mesures de prévention contre les risques de propagation du coronavirus, le gouvernement équato-guinéen, dans son communiqué du 12 mars, a pris des mesures restrictives en termes de rassemblements, limités à 10 personnes.

Depuis le 23 mars, ces mesures ont été renforcées. Toutes les personnes présentes sur le territoire sont désormais invitées à limiter leurs déplacements à l’essentiel (déplacements pour le travail, les visites aux centres de santé, les magasins d’alimentation et les pharmacies). Les transports publics de passagers (bus, microbus) sont suspendus. Les taxis ne peuvent plus à cette date transporter plus d’un passager.
A compter du 23 mars sont également fermés tous les bars du territoire national qui ne servent pas de repas préparé, ainsi que les salles de loisirs et d’animation, telles que foires, discothèques, pubs, casinos, parcs, piscines, etc….
Les restaurants et soupes populaires demeurent ouverts, dans la limite de 10 personnes accueillies simultanément.

Néanmoins, il convient de faire preuve de précaution dans la fréquentation de ces lieux. Si vous avez le moindre doute, en matière d’hygiène, des lieux que vous fréquentez, abstenez-vous.

Appliquez les règles d’hygiène élémentaire et les gestes-barrière destinés à limiter la propagation du virus et à préserver votre santé. La raison d’être d’un virus est de se transmettre.

Comment se transmet et comment se protéger du coronavirus COVID-19 ?

Le coronavirus se transmet par contact relativement étroit avec une personne infectée quand elle tousse ou éternue ; par contact des mains avec une surface infectée puis en touchant son propre visage (yeux bouche nez...)
Face au coronavirus, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
• Se laver les mains régulièrement avec une solution hydro-alcoolique ou à l’eau et au savon ;
• Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
• Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
• nettoyer les surfaces (poignée de porte, bureau…) avec des produits désinfectants (eau de javel)
• en cas de projection (postillons, éternuements…) sur la peau ou les muqueuses, se laver abondamment à l’eau savonneuse. En cas de projections dans les yeux, se laver abondamment à l’eau claire
• Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
• Eviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts.
• Rester à une distance minimale d’1 mètre

Le port d’un masque est-il efficace ?

Attention : le port du masque est recommandé pour les personnes malades (afin d’éviter d’infecter d’autres personnes) et pour les personnels soignants. Il ne vous protège pas vous-même. Il ne remplace pas l’application des gestes-barrière.

Le ministère français des solidarités et de la santé actualise ses recommandations pour protéger votre santé et vous recommander les bons gestes à adopter face au Coronavirus COVID-19.

Plus d’informations sur https://www.santepubliquefrance.fr

Dernière modification : 18/04/2020

Haut de page