Livre du mois de mai

La mémoire n’en fait qu’à sa tête de Bernard Pivot.
‘’On s’arrête tout à coup de lire. Sans pour autant lever les yeux. Ils restent sur le livre et remontent les lignes, reprenant une phrase, un paragraphe, une page. Ces mots, ces simples mots, ne nous évoquent-ils pas notre enfance, un livre, une querelle, des vacances, un voyage, la mort, des plaisirs soudains revenus sur nos lèvres ou courant sur la peau…
Décidément la mémoire n’en fait qu’à sa tête. Imprévisible et capricieuse, elle aime bien déclencher sur moi des ricochets semblables à ceux obtenus par ces petites pierres plates que je faisais rebondir sur la surface étale des étangs et des rivières de mes jeunes années. C’est sans doute pourquoi elle interrompt aussi mes lectures pour des bagatelles, des sottises, des frivolités, des riens qui sont de nos vies des signes de ponctuation et d’adieu. "

JPEG

Le coup de cœur de Julia, bibliothécaire de l’Institut Français

La presse en parle
Ce n’est pas la première fois que Bernard Pivot écrit sur sa vie. Et encore une fois, il le fait en ayant recours à un subterfuge, en se plaçant derrière un paravent. Une balade littéraire au gré de sa mémoire dans un texte truffé d’anecdotes savoureuses et de réflexions personnelles. L’homme reste modeste, son livre est à la hauteur de son expérience et de son amour des Lettres.

On l’a lu, ça nous a plu !

  • ‘’ Bernard Pivot nous délivre avec malice ses souvenirs et c’est un régal. ’’ Julia. Bibliothécaire à l’IFGE
  • “ Une récréation littéraire. Bernard Pivot conte, avec intelligence et gourmandise, des anecdotes, croustillantes, des traits d’humour, des moments d’émotion, des regrets” M. Gustavo. E. Adhèrent à la bibliothèque de l’IFGE
  • ‘’Un délicieux ouvrage très agréable à lire‘’ Mme Suzanne. F. Adhérente à la bibliothèque de l’IFGE

Dernière modification : 14/05/2018

Haut de page