M. Christian BADER, nouvel Ambassadeur de France en Guinée Equatoriale, a remis ses lettres de créance au Président de la République de Guinée Equatoriale

Le jeudi 3 septembre 2015, trois jours après son arrivée à Malabo, M. Christian BADER, nouvel Ambassadeur de France en Guinée Équatoriale, a remis ses lettres de créance au Président de la République de Guinée Équatoriale, S.E.M. Teodoro OBIANG NGUEMA MBASOGO.

La veille, M. Christian BADER avait été reçu en audience par le Ministre des Affaires Étrangères, M. Agapito MBA MOKUY, auquel il avait remis les copies figurées de ses lettres de créance, avant d’évoquer les principaux dossiers qui nourrissent une relation bilatérale à la fois ancienne et forte.

Ordonnée par le Service du Protocole, la cérémonie a d’abord donné lieu à une revue d’un détachement de l’Armée équato-guinéenne par le nouvel Ambassadeur, au son de l’hymne national français joué par la Musique militaire.

Accompagné par son épouse et par ses principaux collaborateurs, M. BADER a ensuite été introduit dans la salle d’apparat du Palais présidentiel, où il a été reçu par le Chef de l’État équato-guinéen.

Après la remise formelle des lettres de créance, le Président de la République et l’Ambassadeur ont présenté leurs principaux collaborateurs, avant de procéder, en tête à tête, à un échange qui s’est déroulé dans une atmosphère particulièrement chaleureuse et détendue.

A l’issue de l’entretien, l’Ambassadeur de France a signé le livre d’Or de la Présidence de la République, puis a de nouveau passé en revue le détachement de l’Armée équato-guinéenne, cette fois au son de l’hymne national équato-guinéen. Organisée avec une remarquable célérité, la cérémonie de remise des lettres de créances permet désormais au nouvel Ambassadeur de prendre pleinement ses fonctions dans le pays. Elle atteste des bonnes relations qui prévalent entre la Guinée Équatoriale et la France, et qui sont appelées à se renforcer encore dans le courant des prochains mois dans tous les domaines, nombreux, d’intérêt mutuel.

Dernière modification : 26/01/2016

Haut de page