Réunion extraordinaire du Premier ministre

Suite à l’augmentation du nombre de personnes contaminées enregistrée dans le pays les derniers jours, le Premier ministre du gouvernement chargé de la Coordination administrative, Francisco Pascual Obama Asue, a tenu une réunion extraordinaire dimanche 26 avril avec l’ensemble des membres du Comité technique d’intervention et de contrôle de la COVID19, au siège de la Trésorerie générale de l’État.

Lors de la rencontre, le Premier ministre a souligné l’importance de prendre en considération la situation et l’idiosyncrasie de notre pays et a à nouveau insisté sur la nécessité de canaliser nos efforts par le biais des structures établies pour la lutte contre la COVID-19, comme l’unité de commandement hiérarchisée, qui a pour but d’obtenir les meilleurs résultats.

Certains points abordés par ce membre du gouvernement ont été les suivants : le renforcement et l’aménagement des infrastructures sanitaires de la région insulaire et continentale, qui peuvent accueillir des patients qui ont été infectés ; la dotation des infrastructures aussi bien concernant les équipements que les ressources humaines que le gouvernement met en œuvre grâce à l’achat du matériel nécessaire provenant des pays de l’Afrique, de l’Amérique, de l’Europe et de l’Asie, ainsi que la demande et la formation de personnel de santé national et étranger, afin de continuer à faire face au virus.

L’allocution d’Obama Asue conduisait à des suggestions enrichissantes qui ont commencé par l’intervention du ministre d’État chargé de la Santé et du Bien-être social, Salomón Nguema Owono.

On a pu en tirer des conclusions sur l’importance qu’on doit accorder au temps, car par exemple c’est du temps ce dont le Laboratoire de Baney a besoin pour réaliser l’analyse des tests et obtenir des résultats fiables et probants, ainsi que sur l’importance pour tous les citoyens de respecter les mesures adoptées par le gouvernement, notamment celles relatives au confinement et à la réduction de la mobilité. De même, ils ont insisté sur la procédure à suivre une fois le patient constate les premiers symptômes de la maladie.

Par ailleurs, plusieurs membres du comité ont souligné l’importance que revêtent les ressources humaines dans le secteur de la santé et la priorité de leur protection. Dans une situation de crise comme celle-ci, ils ne sont jamais assez.

Par rapport aux suggestions faites, compte tenu que les centres sanitaires sont actuellement un foyer de transmission important, le Premier ministre a, d’une part, ordonné la rédaction d’un code de procédure et de fonctionnement pour être appliqué dans les différents établissements hospitaliers, sanitaires et pharmaceutiques pendant la durée de la crise et, d’autre part, a demandé le Comité de présenter les dossiers concernant le personnel de santé qui doit reprendre le travail.

Une fois de plus, Obama Asue a fait appel à l’unité, à la détermination et au patriotisme.

Dernière modification : 28/04/2020

Haut de page