LIvre du mois - Février 2018

Coup de cœur de Julia, bibliothécaire de l’Institut Français de Guinée Equatoriale

JPEG

« L’art est un mensonge qui dit la vérité… »

Paris, un atelier d’artiste caché au fond d’une allée verdoyante, Madeleine l’a loué pour s’y reposer et s’isoler : À la suite d’une méprise, cette jeune fille londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours. Un thriller addictif et envoûtant porté par des personnages profondément humains. Une plongée vertigineuse dans le mystérieux de la création.

La presse en parle

Saluons la grande maîtrise de Guillaume Musso dans la gestion d’une histoire. L’auteur d’« Un appartement à Paris » nous rappelle qu’il est l’un des meilleurs raconteurs d’histoire du livre français du moment. Musso utilise le détournement des codes. Au début du roman, on est emporté dans une comédie romantique-du moins, en a-t-on l’impression- et soudain, ça déraille. « Ce qui semble être un scénario de comédie romantique va très vite glisser dans une enquête assez tragique. J’avais cette envie de détourner les codes, de toujours surprendre le lecteur », avoue l’auteur.
Ce livre propose une réflexion sur l’art contemporain, « un mensonge qui dit la vérité ». Pour « Un appartement à Paris », Guillaume Musso a rencontré de nombreux galeristes et artistes et beaucoup lu sur le sujet. « À un moment, j’ai eu cette envie d’écrire sur la création, confie-t-il. J’ai toujours été passionné par l’acte créatif, et surtout par le carburant qu’il faut pour arriver à créer, et où les artistes puisent ce carburant. C’est assez singulier parce que souvent, pour créer, il faut détruire... »

On l’a lu, ça nous a plu !

‘’ Un thriller captivant ’’ Julia. Bibliothécaire à l’IFGE

“Une réussite totale. Le livre de la maturité et de l’audace.” M. Amadou S. Adhèrent bibliothèque de l’IFGE

‘’Suspense, émotion et surprise à chaque chapitre ‘’ Mme Claude V. Adhèrente bibliothèque de l’IFGE

Dernière modification : 09/02/2018

Haut de page